Vapoter sans nicotine : arrêter de fumer en vapotant

femme qui vapote

Vapoter sans nicotine : arrêter de fumer en vapotant

De nombreux fumeurs de cigarettes classiques optent, ces derniers temps, pour la cigarette électronique comme alternative afin de réussir à arrêter de façon définitive de fumer. Certaines personnes se posent des questions au sujet de la vape : est-il réellement possible de vapoter sans nicotine ? Quelles sont les degrés et les étapes à suivre ? La vape est-elle un bon moyen pour arrêter de fumer ? Nous allons précisément voir cela dans ce qui suit.

Vapoter sans nicotine

Nombreux sont ceux qui pensent que la vape et la nicotine ne peuvent être séparés ne forment qu’une seule unité indissociable. Eh bien, c’est faux ! Allons droit au but, il est tout à fait possible de vapoter sans nicotine. En effet, il existe sur la vape des degrés de nicotine à vapoter, que le fumeur peut réguler à sa guise et peut également choisir les saveurs des e-liquides. Il est aussi à savoir que beaucoup de commerçants et de boutiques proposent des cigarettes électroniques sans nicotine. Deux solutions se présentent donc à vous si vous désirez vapoter sans nicotine :

  • Réguler le degré de la vape à 0 mg de nicotine,
  • Acheter un e-liquide sans nicotine auprès de votre boutique de vapes.

Les sensations éprouvées en fumant une cigarette classique et celles en vapotant diffèrent quelque peu, surtout au niveau de la bouche. Ceci dit, il est possible d’avoir le même effet en vapotant que celui en fumant une cigarette classique, surtout lorsque le degré du voltage de la vape est élevé, procurant ainsi une vapeur plus dense.

Les avantages de la vape avec des e-liquides sans nicotine

La vape sans nicotine est similaire aux autres et les équipements sont les mêmes. Parmi eux :

  • La batterie ;
  • Le clearomiseur ;
  • Le réservoir pour le e-liquide.

Toutefois, il existe des modèles simples et faciles à utiliser, pratiques pour les débutants, et d’autres un peu plus complexes, qui nécessitent quelques réglages et qui conviennent mieux aux plus expérimentés.

L’avantage réelle de la vape, que ça soit avec ou sans nicotine, c’est l’absence de goudron, mais pas que :

  • Vapoter des e-liquides avec zero nicotine permet la réduction du nombre de cigarettes consommées, jusqu’à l’arrêt total.
  • Inhaler de la vapeur est moins dangereux que fumer des cigarettes classiques ;
  • Vapoter permet le rejet des éléments chimiques toxiques présents dans la cigarette classique ;
  • Vapoter permet d’écartes les effets secondaire des notrosamines et du monoxyde de carbone causant des maladies cardiovasculaires ;
  • Vapoter permet de ne pas ingérer de goudron.

Arrêter de fumer à son rythme avec la vape électronique

Avec l’aide de la cigarette électronique, il est possible d’arrêter complètement de fumer. Il est conseillé de diminuer petit à petit la consommation de cigarettes classiques pour ensuite commencer à les remplacer avec la cigarette électronique sans nicotine, et non de façon brutale, pour que le corps s’adapte au changement. Dans le cas contraire, il risque de ne pas y avoir d’effet à cause de l’accoutumance. Le mieux serait de diminuer le degré de nicotine de la vape un petit peu chaque jour, voire chaque semaine, pour que le sevrage soit réussi. Il est possible de passer à un taux de 18 mg de nicotine au début, à un taux de 12 mg, voire de 11 mg, par la suite (concentration équivalente à une cigarette light), puis à u degré de 6 mg de nicotine jusqu’au passage à la vape sans nicotine.

L’accoutumance de l’organisme à la nicotine aura alors diminué, et il n’y aura plus d’effets désagréables ressentis par le fumeur, tels que les sensations de chaleur, la toux, et picotement au niveau de la gorge, éprouvé en fumant une cigarette traditionnelle ; le dépendant à la nicotine sera libéré de ces sensations.

Il est donc possible pour tout fumeur de réussir à arrêter définitivement de fumer grâce à la vape électronique, et ce en régulant le degré de nicotine, pour ensuite réussir à s’en passer complètement.

Pour finir, on retient que la cigarette classique est beaucoup plus néfaste pour le corps et la santé, mais aussi en matière de déchets polluants pour l’environnement, que la vape électronique, qui pourrait être le moyen libérateur des gros fumeurs.

Quelle cigarette électronique choisir pour son sevrage ? 

Il n’y a pas que le choix du eliquide qui doit retenir votre attention pour réussir votre sevrage tabagique. Bien évidemment, le taux de nicotine a son importance, tout comme le rapport entre le taux de propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG). Néanmoins, vous devez aussi prendre en compte votre matériel de vape, autrement dit votre cigarette électronique. 

  • Le format de ecigarette : Depuis l’arrivée de la cigarette électronique sur le marché, plusieurs formats de ecigarette cohabitent. Pour démarrer la vape, nous vous conseillons particulièrement le format tube, car il est très facile à prendre en main. Si vous désirez un format plus compact, vous avez également le pods. Par contre, les box, les mods et les bottoms feeders sont réservés aux vapoteurs experts. 
  • Le type d’inhalation : Pour vapoter, vous aurez le choix entre une inhalation directe et indirecte. C’est l’inhalation indirecte qui se rapproche le plus des sensations que vous avez lorsque vous fumez une cigarette classique. Vous aurez d’abord la vapeur en bouche, avant de l’inhaler dans les poumons. 
  • La taille du réservoir : Cela a son importance, car c’est là que vous allez mettre le liquide que vous allez vapoter. En règle générale, un réservoir va avoir une contenance comprise entre 2 et 7 ml. Vous ne pourrez donc pas vider entièrement votre flacon de eliquide dans le réservoir. Sachez qu’un flacon équivaut à 7 paquets de cigarettes. 
  • La résistance : Une fois le eliquide dans le réservoir, celui-ci va devoir être chauffé pour être vaporisé. C’est le rôle de la résistance. Celle-ci est composée d’un fil résistif (qui chauffe) et d’une mèche qui sera imprégnée du eliquide que vous aurez sélectionné. Si vous choisissez une résistance basse, vous pourrez bénéficier d’une grande production de vapeur. Par contre, vous allez consommer davantage de liquide. 
  • La batterie : cette fois cela va dépendre de vos besoins en termes de quantité. Si vous avez besoin de vous sevrer, il est probable que vous ayez un besoin régulier, voire intensif. Pour une vape régulière, nous vous conseillons une batterie entre 1000 et 2000 mAh. Pour un usage intensif, allez au-delà des 2000 mAh. 

Vous avez maintenant toutes les informations pour réussir votre sevrage. Vous pouvez commencer avec la ecigarette par exemple à type de tube, avec une inhalation indirecte et une résistance de 0,5 ohm. Il vous suffit de cliquer sur le lien pour faire votre choix.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *