Matériel médical : quel budget pour infirmier ?

Allaitement - Journée internationale des infirmières

Matériel médical : quel budget pour infirmier ?

  • Mat
  • 12 février 2021
  • 0 comments

Pour faire un bon travail dans un quelconque domaine, il faut se munir du matériel nécessaire, surtout s’il s’agit d’un domaine de la santé, ce n’est pas à prendre à la légère, car il est question de la vie des individus. En effet, à chaque mauvais diagnostic par manque de matériel, la personne diagnostiquée est en danger de mort !

Matériaux médicaux indispensables pour un infirmier

La fonction d’un infirmier ne se résume pas à réaliser les premiers soins à l’hôpital, de gérer les cas de ses patients et de les prendre en charge, sa fonction peut être libérale, c’est-à-dire disposer d’un cabinet où ses patients peuvent le contacter. Ainsi, il se fera une joie de se déplacer pour répondre à vos besoins, urgents soient-ils ou non.

Évidemment, il faut beaucoup de compétences pour exercer cette fonction, car il n’est plus question de suivre un protocole hospitalier, mais de travailler à son propre compte, donc il est clair que cela demande une organisation personnelle infaillible. Mais bien évidemment, avant cela, il est exigé d’avoir au moins 24 mois de pratique dans un milieu hospitalier pour se lancer dans ce genre de projets.

Il est tenu d’être bien équipé matériellement pour mener à bien sa mission, l’infirmier se doit donc d’avoir sa propre trousse médicale qui contiendra :

  • Du gel désinfectant ;
  • Des compresses ;
  • Un collecteur d’aiguilles ;
  • Des gants en vinyle ;
  • Un oxymètre de pouls ;
  • Un stéthoscope dé-contaminable.

Tout cela reste peu, car il est à savoir qu’il lui faut aussi un moniteur de constance vitale, un mobilier médical sous toutes ses formes (guéridons, lits, marches-pieds, paravents, etc.), un kit tensiomètre, un thermomètre, des ciseaux spencer à fils, la boîte à pansements de sept instruments, et sans oublier un élément très important : le caducée infirmier libéral indispensable lors des déplacements.

Montant du matos médical indispensable pour un infirmier

Si faire infirmier libéral vous paraît facile, alors détrempez-vous, c’est une activité personnelle certes, mais qui nécessite énormément d’efforts et d’engagement. Ce métier prend beaucoup de vous en termes de temps, d’argent et d’efforts personnels, parce que pour acheter du bon matériel, vous aurez besoin de dépenser et il faut à ce titre être son propre comptable pour gérer les frais qui en découlent.

Pour commencer, il vous faut un agenda de la semaine et un cahier de soin. Pour le premier, il s’agira de noter tous vos rendez-vous prévus de sorte à avoir une vue d’ensemble et le second servira à garder une collaboration avec les médecins de vos patients. Pour cela, 30 euros sont à mettre de côté. Ensuite, pour les masques chirurgicaux, ils font 30 euros la boîte de 50, pour une vingtaine de masques FFP2, ce sont 60 euros qu’il faudra débourser. Le gel hydrologique de 5 L coûte 17 euros ou plus, pour un Oxymètre de pouls, c’est selon le format, le type et la qualité, il peut aller de 17 à 1 740 euros, le prix d’un stéthoscope aussi dépend de la marque et le type, mais nous sommes sur une fourchette de prix allant de 252 euros et plus, etc.

Démarrer son projet en tant qu’étudiant infirmier

Pour les jeunes infirmiers libéraux, sachez que l’équipement médical est votre base. En effet, la trousse médicale est indispensable pour vos déplacements et doit comporter : gants, alcool, désinfectant, ciseaux, garrots, pinces, masque, etc. Il faut également prendre en considération le matériel de transport de malade si vous avez ouvert un cabinet, il peut s’agir de tous les matériaux transportables, que ce soit les marches-pieds, le divan et autres et le matériel de diagnostic qui comprend comme susdit : thermomètre, oxymètre de pouls, un stéthoscope, le lecteur de glycémie et autres.

Ne négligez pas la propreté de vos outils de travail, car au moindre microbe, vos patients peuvent être infectés, surtout s’ils sont déjà sensibles, cela peut les conduire à un état déplorable, donc faites très attention. Le matériel est certes obligatoire pour faire les soins qui s’imposent, mais l’hygiène est d’autant plus importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *