Combien coûte une assurance scooter 125 ? découvrez les tarifs appliqués

Scooter 125 assurance

Combien coûte une assurance scooter 125 ? découvrez les tarifs appliqués

L’assurance est un moyen auquel recourent toutes les personnes pour protéger leurs biens. Elle intervient dans les moments les plus critiques pour sortir l’assuré de l’impasse financière et lui procurer sérénité et protection. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’agit d’une procédure obligatoire dans la majorité des cas.

Assurer votre scooter

Un scooter est un moyen de déplacement comme tout autre véhicule, il se distingue uniquement par sa forme et sa conception, on le caractérise d’ailleurs de cyclomoteur. En effet, les contrats d’assurance auto sont presque similaires aux contrats d’assurance scooter, mais la différence est là et certains assureurs acceptent et délivrent des assurances pour ce genre de véhicules.

Il faut savoir que de nos jours, aucun véhicule ne peut circuler sans une assurance pour scooter et il existe différentes sortes de contrats proposés, on peut citer comme exemple les options suivantes :

  • Responsabilité civile ;
  • Dommages et collision ;
  • Incendie ;
  • Protection du conducteur ;
  • Protection de l’équipement du scooter ;
  • Assistance.

Pour la première option, il s’agit de dédommager la personne à laquelle vous auriez causé du mal. La seconde quant à elle concerne les dommages engendrés dans le cas où vous auriez heurté un piéton, un éventuel véhicule ou l’animal de quelqu’un. En cas d’incendie, votre assurance est là et va vous indemniser. L’assurance conducteur de son côté couvrira tous les frais médicaux en cas d’accident grave vous concernant. Quant à l’équipement de votre scooter, il est possible de le mettre sous garantie et ainsi vous serez tranquille. L’assurance de l’assistance sert à vous dépanner en cas d’accident ou une subite panne. Concernant les vols (considérés comme un sinistre malheur après les accidents de la route) qui ne sont pas cités ci-dessus, c’est pareil, vous seriez dédommagé, donc pas de panique.

N’oublions pas tout de même de préciser qu’il existe différents types de scooters et chaque type a une assurance qu’il lui est spécifique. Nous pouvons citer comme exemple le scooter 50 cm3 qui, pour le conduire, il vous faut avoir quatorze ans et être en possession d’un permis AM, l’assurance responsabilité civile, l’assurance au tiers étendue et garantie vol sont de mise. Pour un 125 cm3, sa valeur étant chère, il est recommandé de faire une garantie au tiers ou bien opter pour contrat tous risques. Pour le conduire, il faut atteindre l’âge de 16 ans et posséder un permis niveau A.

Les tarifs qu’appliquent les compagnies d’assurance scooter

Les prix des assurances ne peuvent pas être les mêmes à tous les véhicules. En effet, tout dépend du modèle, du type de véhicules et de sa taille. Pour les scooters, c’est la même consigne, les assurances scooter prennent en compte le modèle (marque, la puissance du scooter, l’âge et sa valeur à neuf), le profil de la personne à savoir son âge, l’ancienneté de son permis, son sexe et de l’endroit du stationnement (parking, voie publique, etc.).

Il ne faut pas non plus oublier les conditions d’usage, suite à cela, l’assurance va mettre au point un devis. Nous estimons que pour un scooter de 50 cm3, le tarif de l’assurance est de moins de 1 200 euros, avec des garanties d’incendie et de vol, le prix peut naturellement changer et va de 386,80 euros jusqu’à 1 000 euros. Pour un scooter 125cc avec garantie tous risques, c’est-à-dire qu’elle inclut la responsabilité civile, conducteur, vol, dommages collision, le prix peut aller de 317 à 600 euros. Enfin, vous pouvez chercher dans le marché les prix qui vous sont adéquats.

Choisir son assurance scooter convenablement

C’est un choix difficile à faire en vue du nombre d’assurances qui vous ouvrent leurs portes, c’est pour cela qu’un guide vous est indispensable pour savoir où mettre les pieds et de quoi se méfier. Il faut savoir qu’une assurance par défaut peut vous coûter 3 570 euros d’amende, ça peut aller jusqu’à l’arrêt de votre permis et à la saisie de votre véhicule, c’est pour cela qu’il faut opter pour une assurance qui propose une garantie au tiers pas que pour la responsabilité civile, c’est-à-dire si un accident a lieu, l’assurance n’assumera que les avaries matérielles et physiques subis par un tiers, mais n’assumera en aucun cas vos dépenses, c’est pour cette raison que votre assurance doit vous proposer un contrat personnel et personnalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *